ATAVI est une plateforme d'informations scientifiques indépendante : 

Pour accéder au contenu en illimité : 

Décoder la candidose digestive

Pour certaines personnes, une candidose digestive peut représenter un véritable combat, qui dure longtemps. D’ailleurs, elle peut devenir assez grave et invalidante si elle est mal prise en charge, en se propageant dans l’organisme et en atteignant des organes vitaux. Le traitement classique allopathique repose généralement sur le fluconazole (Triflucan ®), un antifongique systémique. Bien que les médicaments antifongiques puissent être utiles, voire nécessaires pour les cas sévères, ils ne traitent pas la cause de la candidose. De ce fait, la candidose finit par refaire surface, bien souvent encore plus virulente et invasive.
Le candida albicans est une levure naturellement présente au sein de notre flore intestinale. Sa présence est nécessaire dans des quantités saines et contrôlées par les autres populations microbiennes. Sa prolifération est permise par quelque chose, et ce n’est qu’en comprenant pourquoi et comment le candida albicans a pu proliférer, que l’on peut durablement guérir de cette infection fongique. Et si le candida albicans ne cherchait en réalité qu’à protéger l’hôte d’autre chose ? Est-ce que sa prolifération ne témoigne pas d’un souci plus profond à soigner ?

magnifier